Challenge

Faire son shampoing à base de Ghassoul (Challenge – semaine 2)

Faire son shampoing au Ghassoul / rhassoul
Partager l'article :

Bienvenue dans cette semaine 2 du challenge “7 semaines pour fabriquer 7 produits capillaires au naturel”. Au programme, faire son shampoing au naturel, et à base de ghassoul. Prêt pour ce nouveau DIY ? Alors lis l’article sans plus tarder ! 😉 

 

Bonjour, bienvenue pour cette nouvelle semaine de défi.

Au programme, la réalisation d’un shampoing au rhassoul. Pour démarrer cet article en étant très honnête, ce n’est pas du tout la recette prévue initialement. Mais le confinement et les problèmes de livraison qui en découlent m’ont conduit à revoir cette recette. Tu verras donc qu’en fouillant tes placards, il est quand même possible de faire son shampoing. Double challenge !

Et tu sais quoi ?! C’est une bonne chose. Pourquoi ?

Parce que l’un de mes objectifs en fabriquant mes cosmétiques est de ne plus être dépendante des produits vendus en grande surface ou par les grandes marques de manière générale. Bien sûr, il faut quand même avoir quelques ingrédients de base dans sa cuisine (parce que sinon il suffirait de se laver la tête avec de l’eau !). Mais en ayant un ensemble de matières premières, on arrive toujours à trouver quelque chose.

Voici tout de suite mon shampoing pour ce challenge ! (du moins le temps que les livraisons fonctionnent correctement).

 

Ingrédients et ustensiles pour faire son shampoing

Ingrédients :

  • 7 c. à s. de Rhassoul/Ghassoul
  • 3 c. à. s de Lait de coco ou lait ou Yaourt
  • Eau de source, ou eau déminéralisée ou eau florale (il est conseillé d’ajouter de l’eau progressivement et de mélanger au fur et à mesure, jusqu’à obtention d’une pâte homogène).
  • 3 gouttes d’huile essentielle (optionnel)

Je te conseille de ne pas ajouter trop d’ingrédients dans cette recette afin de ne pas saturer les propriétés absorbantes de l’argile.

 

Ustensiles :

  • Un bol en verre ou en bois
  • Une spatule

 

Les bienfaits

Le rhassoul ou Ghassoul : 

Le rhassoul est une terre ou argile d’origine volcanique dont les seuls gisements connus sont au Maroc. Elle est utilisée depuis longtemps comme secret de beauté, notamment au Moyen-Orient. En shampoing, elle a la propriété de laver sans agresser le cheveu. Pourquoi ?

Parce que le rhassoul ne contient aucun tensioactif, il nettoie en absorbant les impuretés et les graisses. Ceci est parfait, parce qu’en principe, si vous avez un prepoo / masque avant shampoing pas trop lourd, votre shampoing au rhassoul devrait être capable de laisser vos cheveux propres, mais pas secs.

L’absence de tensioactif a également des bénéfices si vous avez les cheveux naturellement gras. Les glandes sébacées ne sont pas irritées et ne produisent donc pas de surplus de sébum.

 

Mais d’où vient cette capacité d’absorption du Rhassoul ?

Un peu de physique… Le rhassoul est une argile concentrée en sels minéraux. Cela lui permet d’être chargée négativement. Ces ions négatifs attribuent alors à l’argile la capacité d’absorber les molécules chargées positivement. Plus le rhassoul aura de sels minéraux, plus il sera chargé négativement, et plus il aura de capacité d’absorption.

 

Pour en savoir plus sur cette argile, je t’invite à consulter ma source d’info : la page d’Aromazone qui est très bien faite, notamment si tu lis la partie “En savoir +” . (Consulter la page Rhassoul du Maroc (Ghassoul) ).

 

Lait de coco / lait / yaourt : 

le lait de coco : obtenu via un mélange de chaires de coco et d’eau, le lait de coco apportera de nombreux bienfaits à tes cheveux. Le lavage au rhassoul étant très efficace, j’ajoute un peu de lait de coco pour que mes cheveux ne soient pas secs après le rinçage. Je recommande surtout cet ingrédient si tu ne fais pas de prepoo au préalable. Le lait de coco apporte hydratation, douceur et brillance aux cheveux.

(À ce propos, et si tu ne l’as pas déjà lu, je t’invite à consulter l’article du premier challenge pour réaliser ton prepoo/masque avant-shampoing, en cliquant ICI).

le lait/yaourt : possède de l’acide lactique, ce qui lui confère des propriétés acidifiantes pour les préparations cosmétiques, et hydratantes pour la peau et les cheveux. Son acidité referme les écailles de la tige capillaire et lui apporte ainsi beauté et brillance. L’acide lactique a également, dit-on, une action de “décollement” des pellicules.

 

Eau :

l’eau, ici, va principalement nous servir à transformer le rhassoul en pâte homogène. Mais la qualité de l’eau est tout de même importante. L’eau du robinet peut être utilisée, mais elle est déconseillée s’il y a trop de calcaire. Dans ce cas, privilégie l’eau florale ou déminéralisée (de l’eau de source si tu n’as que cela).

 

Les huiles essentielles :

en option, tu peux ajouter quelques gouttes d’huile essentielle. Cela rajoute des bienfaits et t’aidera à apporter du plus à ton cuir chevelu. Si tu ne sais pas comment bien t’en servir, je te conseille de lire quelques ressources au préalable, notamment pour savoir si tu ne présentes pas de contre-indication à l’utilisation des huiles essentielles.

 

Préparation

 

Mélange tous les ingrédients ! Il n’y a pas plus simple. Tu dois obtenir une pâte homogène. Pas trop liquide, et pas trop épaisse.

 

Application

La préparation s’applique comme un défrisage. Puis, laisse poser 20 minutes et rince.

 

Mon avis

Encore une fois, ce n’était pas la recette prévue initialement. Mais force est de constater qu’elle fonctionne remarquablement bien sur mes cheveux ! Ces-derniers sont propres, doux et brillants. En plus, cette préparation efficace ne prend que quelques minutes à réaliser. En termes de rapport qualité/prix, il est donc à mon sens beaucoup plus intéressant de faire son shampoing.

Et toi, as-tu essayé la recette ? Si oui, dis-moi ce que tu en penses, et n’hésites pas à partager tes améliorations.

On se retrouve la semaine prochaine pour la troisième recette du challenge : un masque de choc au naturel, pour les cheveux crépus, frisés et bouclés !

Si tu arrives sur ce blog pour la première fois, alors ne loupe pas la Présentation du challenge.

 

Merci, et à très vite ! 🙂

 


Partager l'article :

2 thoughts on “Faire son shampoing à base de Ghassoul (Challenge – semaine 2)

  1. A la recherche d’un shampooing naturel, cet article m’a donné très envie de tester le Ghassoul.
    Verdict: Je suis vraiment ravie du résultat! Et pourtant, mes cheveux sont raides! Après le shampoing, je sens mes cheveux plus beaux, forts et gainés.
    Merci beaucoup pour cette découverte! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *